Prévision du prix du Bitcoin (BTC) 2023 - 2026

- 5 minute read

Luuk van der Meijden
Luuk van der Meijden

Ces dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour les HODLers (positionnés à long terme) de Bitcoin. Alors que certains envisageaient déjà le début possible d'un nouveau Bull market (marché haussier), les résultats réels ont été beaucoup moins élogieux. La principale cause aura bien évidemment été le problème de solvabilité de FTX, l’une des plus grandes plateformes d’échange de crypto-monnaies. La faillite de la firme américaine a conduit à l’effondrement de tout l’écosystème qui gravitait autour d’elle et des rumeurs d’insolvabilité ont même couru à propos de Genesis. Alors que l’émoi couvrait l’ensemble du marché, certains n'ont pas osé ouvrir leurs portefeuilles, tandis que d'autres se sont réjouis de la baisse et ont acheté des pièces au rabais. Alors que le cours Bitcoin (à l'heure où nous écrivons ces lignes) s’est stabilisé autour de la barre des 16 000 dollars, une question est sur toutes les lèvres. A quoi peut-on s’attendre concernant l’évolution du Bitcoin en 2023, 2024 et 2025 ?

Table des matières

  1. Qu'est-ce que le Bitcoin ? 
  2. Historique du prix du Bitcoin 
  3. Bitcoin, à quoi faut-il s'attendre en 2023 ? 
  4. JPMorgan & Bitcoin 
  5. Prévisions du prix du Bitcoin en 2023, 2024 et 2025 
  6. Prévision à court terme pour BTC

Qu'est-ce que le Bitcoin ? 

La question pourrait sembler redondante, mais la clarification conceptuelle est d’autant plus importante pour toutes les personnes qui commencent à s’intéresser à la crypto alors que le marché vient de traverser une crise. Bitcoin est une monnaie (numérique) décentralisée créée en 2009 par Satoshi Nakamoto. Il introduit un nouvel écosystème financier qui est maintenu et distribué par le biais de ce que l'on appelle la blockchain, une base de données décentralisée. En termes simples, Bitcoin est un système de monnaie électronique peer-to-peer (selon les propres termes de Satoshi). Comme il est décentralisé, il n'y a pas de banque ou de tierce partie dans les coulisses pour garantir l’authenticité des opérations. Toutes les transactions sont vérifiées et sécurisées par les personnes qui font fonctionner le réseau sur leurs appareils. Cela en fait un système de paiement instantané et sans frontières. Un écosystème financier par les gens, pour les gens. 

Nous pourrions continuer à parler de Bitcoin, mais notre but ici est de brosser un tableau général pour donner le ton de cet article. En ce qui concerne Bitcoin, ce qu’il faut surtout retenir c’est: 

  • Bitcoin est la première crypto-monnaie et également la plus importante en termes de capitalisation boursière;
  • Bitcoin a atteint son plus haut niveau historique à 69 044 dollars le 10 novembre 2021; 
  • Les crypto-monnaies (dont Bitcoin) sont connues pour leur volatilité et passent par de multiples cycles de "boom and bust" (hausse et baisse);
  • Bitcoin est également connu pour son utilisation de la blockchain, une base de données distribuée décentralisée (grand livre) qui fonctionne sur un réseau de nœuds (ordinateurs). 

Bitcoin s'est retrouvé sous les feux de la rampe en raison des mouvements constants de son prix. Le prix du Bitcoin présente une évolution en dents de scie depuis des années. Mais dans une perspective globale, une monnaie qui passe de 1 dollar en 2011 à 69 000 dollars en novembre 2021 attire l'attention à long terme. Bien que Bitcoin ne soit pas tangible, sa valeur est aussi élevée en raison de l'offre et de la demande, des coûts de production et de la rareté. En novembre 2021, Bitcoin avait une capitalisation boursière totale de 1,11 trillion de dollars, un chiffre stupéfiant si l'on considère que Bitcoin n'en est encore qu'aux premiers stades de la technologie et de la mise en œuvre. 

Historique du prix du Bitcoin 

Le prix du Bitcoin est le sujet le plus polémique du monde de la crypto-monnaie. Les personnes qui ne connaissent rien aux crypto-monnaies sont constamment confrontées à des titres tels que : “Bitcoin atteint un nouveau sommet historique” ou encore “Le prix du Bitcoin s'effondre”. Cette extrême volatilité fait du Bitcoin un sujet de conversation populaire. Mais saviez-vous que Bitcoin n'avait pas dépassé les 25 dollars avant 2013 (deux ans après sa création) ? Cette même année, Bitcoin a atteint un prix de 1000 $. De 25 $ à 1000 $ en l'espace d'un an seulement. Cet explosif développement du marché n'avait jamais été vu auparavant et il n'a pas fallu longtemps pour que l'effet boule de neige se mette en place. Acheter des Bitcoins est devenu beaucoup plus facile (Anycoin Direct a été fondé en 2013) et la couverture médiatique a commencé à suivre. 

L'année de percée pour le BTC a été 2013. Son prix a en effet grimpé en flèche, passant de 13 à 1 200 dollars. Le bouche à oreille a fait son travail et le nombre de courtiers et de fournisseurs de portefeuilles a explosé. Bitcoin est devenu populaire parmi les nerds et les premiers investisseurs. Puis l’année qui a suivi marqua un important virage dans la folle envolée de la crypto-monnaie. Elle a en effet connu son premier grand krach. La faillite de Mt.Gox a fait chuter Bitcoin de 1241 $ à 91 $. Ses fluctuations extrêmes et volatiles deviendront plus tard un aspect bien connu du marché de la crypto-monnaie. Des termes comme "HODL" (détenir sur le long terme) ont été créés. Ce ne sera pas le dernier crash du Bitcoin. 

Sa portée a atteint des niveaux stratosphériques en 2017, lorsqu'un énorme afflux d'acheteurs, d’institutions financières et de médias, a porté l’intérêt pour Bitcoin d'un hobby de niche ringard à un phénomène financier planétaire. Le prix est passé de 707 dollars à près de 17 000 dollars. Les courtiers en crypto-monnaies et les bourses n'ont pas pu gérer le trafic et les sommets historiques se sont succédé. C'est l'année où Bitcoin est devenu grand public. Mais comme en 2013, il a atteint un sommet trop rapidement. De son point culminant en 2017 à son point le plus bas en 2018, le BTC est passé de 16.000$ à environ 3.000$. Une fois de plus, ces cycles d'expansion et de ralentissement ont commencé à définir les crypto-monnaies et sont devenus un aspect important de la stratégie d'investissement des particuliers. 

Bitcoin au fil des ans: 

  • Prix du BTC en 2011 : Plus bas - 0,3 € / Plus haut - 31,9 €. 
  • Prix du BTC en 2012 : Plus bas - € 3.9 / Plus haut - € 15.4 
  • Prix du BTC 2013 : Plus bas - € 13.2 / Plus haut - € 1,241 
  • Prix du BTC 2014 : Plus bas - € 91.7 / Plus haut - € 1,093 
  • Prix du BTC 2015 : Plus bas - € 135.85 / Plus haut - € 426.79 
  • Prix du BTC 2016 : Plus bas - € 314.69 / Plus haut - € 937.90 
  • Prix du BTC 2017 : Plus bas - € 707.06 / Plus haut - € 16,727 
  • Prix du BTC 2018 : Plus bas - € 2,775 / Plus haut - € 15,249 
  • Prix du BTC 2019 : Plus bas - € 2 928 / Plus haut - € 12 223 
  • Prix du BTC 2020 : Plus bas - € 5,409 / Plus haut - € 23,445 
  • Prix du BTC 2021 : Plus bas - € 23,758 / Plus haut - € 59,716 
  • Prix du BTC en 2022 : le plus bas - 15 300 € / le plus haut - 42 039 €.

Bitcoin, à quoi faut-il s'attendre en 2023 ? 

Malheureusement, aucune mise à niveau ou développement n'est prévue pour Bitcoin en 2023. Le réseau Bitcoin n'est pas géré comme Ethereum ou Cardano, avec un conseil d'administration semblable à une entreprise fixe la feuille de route et où les mises à jour sont à l'ordre du jour. Cela fait du Bitcoin, un système totalement décentralisé certes, mais aussi plus lent en termes de mises à jour et de déploiements. Par conséquent, il serait plus judicieux de prêter attention aux analyses des experts et de nous concentrer sur les attentes économiques pour 2023 et les mises à jour ou les changements déjà prévus. 

Inflation mondiale et hausse des taux d'intérêt 

Bitcoin a fortement chuté et le modèle de PlanB a été déclassé en PlanC. Celsius, Voyager, Three Arrows Capital (3AC) et FTX n'ont pas survécu au marché baissier et les perspectives pour Bitcoin ne sont pas très positives. Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'évolution économique n'est pas très prometteuse. L'inflation en Amérique était de 8,2 % en octobre et de 10,7 % en moyenne en Europe. Aux Pays-Bas, l'inflation a atteint 14,5 % en septembre. En réponse, les banques centrales américaines et européennes tentent de juguler l’inflation à travers une importante hausse des taux d’intérêt. En novembre 2022, la Réserve Fédérale américaine a décidé de relever les taux d'intérêt de 75 points de pourcentage, passant de 3,25 % à 4 %, et en Europe, la BCE a porté les taux à 2 %. Bien qu'il s'agisse d'augmentations importantes par rapport à ces dernières années, certaines critiques estiment que c'est encore beaucoup trop bas pour réduire l'inflation actuelle.  

En général, les taux d'intérêt affectent les investissements. Sur les actions, les obligations et les métaux précieux, mais aussi sur les prix de l'immobilier et les crypto-monnaies. Avec des taux d'intérêt plus bas, les entreprises et les consommateurs sont en mesure d'emprunter à des taux d'intérêt plus faibles. Il y aura généralement des coûts moins élevés avec des taux d'intérêt plus bas. Les consommateurs auront donc des intérêts plus faibles à payer sur leurs hypothèques ou crédits automobiles par exemple. En outre, le gouvernement aura moins de paiements d'intérêts à effectuer et donc plus d'argent à dépenser pour d'autres choses. Mais dans un contexte de taux d’intérêt élevé, les entreprises feront moins de bénéfices, car les consommateurs auront moins à dépenser puisqu’ils doivent supporter des coûts plus élevés sur leurs prêts. Des taux d'intérêt plus élevés ont donc tendance à avoir un effet négatif sur la valorisation des actifs, bien que cela ne soit pas toujours systématique.   

Le fait que la hausse des taux d'intérêt ait eu un impact sur les crypto-monnaies et des actions se reflète clairement à travers leurs cours. En règle générale, ces deux classes d'actifs ont beaucoup baissé. Le cours des actions du Nasdaq-100 (les 100 plus grandes entreprises technologiques américaines) a chuté d'environ 30 % depuis le début de l'année. L'ensemble du marché des crypto-monnaies est passé d'un sommet de 3 000 milliards de capitalisation boursière à un creux de 830 milliards ; soit une chute d'environ 70 %. Nombreux sont ceux qui pensent que Bitcoin ne pourra repartir à la hausse que lorsque les problèmes économiques seront derrière nous, que l'inflation aura diminué. La baisse des taux des d’intérêt permettrait au passage aux consommateurs de disposer de plus de liquidité pour repartir à nouveau à la conquête des actifs risqués.  

Les taux d'intérêt dépendent largement de l'inflation. Plus l'inflation est élevée, plus les banques centrales adopteront des politiques monétaires plus strictes pour réduire l'inflation. Les taux d'intérêt ayant donc un impact majeur sur la valeur du Bitcoin, les prévisions de taux d'intérêt sont toujours très importantes pour la communauté Bitcoin. Parallèlement à la décision de la Réserve Fédérale Américaine sur les taux d'intérêt, une prévision des taux d'intérêt est également indiquée. Les taux d'intérêt devraient passer à 4,4 % à la fin de 2022 et à 4,6 % à la fin de 2023. Les taux d'intérêt resteront donc nettement plus élevés qu'ils ne le sont depuis un certain temps. Il est donc très probable qu’il faille attendre un certain temps avant de pouvoir observer une nouvelle envolée du cours du Bitcoin.

Réduction de moitié du Bitcoin 

L'un des sujets les plus importants pour le bitcoin sont les cycles de division par deux du réseau bitcoin. La réduction de moitié a lieu tous les quatre ans. Ce cycle de division en deux garantit que moins de pièces sont émises lors du minage du Bitcoin, de sorte que l'offre est fixe (21 millions de BTC). Ceci est en contraste avec les monnaies Fiat (monnaies comme l’euro ou le dollar), dont la masse monétaire est tout sauf fixe. La dernière division par deux du bitcoin a eu lieu le 11 mai 2020. La récompense par bloc est alors passée de 12,5 BTC à 6,25 BTC. Un bloc est extrait toutes les 10 minutes environ, mais cela peut varier quelque peu.  

La réduction de moitié est une réduction programmée de la nouvelle offre due à l'extraction de blocs. Les récompenses de bloc ont été plus élevées au cours des premières années du bitcoin. Cela a été fait pour encourager les mineurs à commencer à valider les blocs (et donc les transactions). L'idée derrière une récompense de bloc toujours plus faible est que le réseau bitcoin devrait, à long terme, être autonome grâce aux frais de transaction payés par les utilisateurs.  

On suppose généralement que la réduction de moitié a un impact sur le prix du bitcoin. Cette hypothèse est logique, car l’introduction de nouvelles unités de bitcoin sur le marché diminue avec le temps. Cela réduit la pression de vente. La première réduction de moitié a eu lieu en novembre 2012. Le prix était alors d'environ 11 dollars. Un an plus tard, nous avons assisté à une multiplication par 100 environ du cours qui oscillait alors autour de 1100 dollars. En juillet 2016, lorsqu'un total de 420 000 blocs ont été minés, la deuxième division par deux est intervenue. Le prix du bitcoin a fluctué entre 500 et 1000 dollars pendant plusieurs mois, avant de finalement atteindre un sommet temporaire de 20 000 dollars en 2017. La troisième division en deux a eu lieu en mai 2020. Le prix est alors passé d'environ 9000 dollars à 69 000 dollars.  

La prochaine réduction de moitié aura lieu aux alentours du 4 mai 2024. Beaucoup affirment que cela aura à nouveau un impact majeur sur le prix du bitcoin, car il y aura moins de bitcoins en circulation. Bien qu'historiquement cela ait toujours provoqué des "cycles" dans le prix du bitcoin et affecte logiquement le rapport entre l'offre et la demande, il n'y a aucune garantie d'un prix du bitcoin plus élevé après la division par deux. Il convient également d'ajouter que l'influence de la réduction de moitié est de plus en plus faible, car le nombre de bitcoins mis en circulation par les récompenses de blocs validés diminue.  

Prévision du prix du Bitcoin

L'effondrement et les faillites successives de FTX ont eu un impact négatif sur le prix du Bitcoin et des autres crypto-monnaies. En outre, des rumeurs ont circulé selon lesquelles des parties liées telles que Crypto.com et même Genesis avaient des problèmes. Avec cela, le marché baissier semble être dans son nadir. Certains disent que ces cycles sont nécessaires dans un marché libre pour maintenir l'efficacité et une bonne productivité. Les acteurs du marché ne sont pas rachetés par le gouvernement pour éviter la faillite et cesseront d'exister. Ce nettoyage du marché supprime également l'effet de levier (l'utilisation d'argent emprunté) du système, comme cela a déjà été le cas sur le marché des crypto-monnaies. Mais ce n'est pas seulement sur le marché des crypto-monnaies que ce type de nettoyage du marché a lieu. Prenons par exemple la bulle internet (bulle dot-com), au cours de laquelle, de 1997 à 2000, les prix des actions des sociétés internet ont connu des valorisations énormes. En 2000, cette bulle a éclaté et les cours des actions se sont effondrés. Finalement, les entreprises qui existaient, comme Google et Amazon, ont survécu et valent maintenant beaucoup d'argent. Il est difficile de répondre à la question de savoir si ce nettoyage est maintenant terminé sur le marché des crypto-monnaies et si le terrain a été préparé pour une nouvelle hausse.  

Dans notre précédente prédiction du prix du Bitcoin, nous avons également mis en avant des prédictions conservatrices. Par exemple, celle de Will Harborne, le PDG de la plateforme d’échange DeversiFi. "Nous sommes dans une bulle", a déclaré Harborne. "Il y a eu de multiples bulles à travers l'histoire des crypto-monnaies, et ce n'est pas nécessairement une mauvaise chose. C'est parce qu’il y a une réelle création de valeur réelle que les gens spéculent dessus et que tout le monde prend trop d'avance." Cette bulle semble désormais avoir (partiellement) éclaté. Cependant, le PDG ne veut pas joindre de prédiction à sa citation, affirmant que quiconque tente de prédire le marché se trompe. 

Malgré les nouvelles de ces dernières semaines, le milliardaire Tim Draper reste extrêmement positif sur le Bitcoin. En dépit du fiasco de FTX, Draper déclare : "Aucun changement dans mes prévisions de prix. Je m'attends toujours à ce que Bitcoin atteigne 250 000 dollars au début de l'année prochaine". La chute des parties centrales ne ferait qu'attirer davantage de participants à la DéFi (Finance Décentralisée). Mais un prix de 250 000 $ signifierait que Bitcoin doit encore être multiplié par un facteur d'environ 15. Cela semble quelque peu ambitieux compte tenu de l'évolution du prix ces dernières semaines. Cela dit, Tim Draper a déjà fait des analyses précises du prix du Bitcoin dans le passé, comme le cours de 20 000 dollars en 2020.  

De nombreuses personnes ont devancé la prédiction PlanB de 98 000 dollars et son modèle Stock-to-flow (outil de prédiction du prix) pour Bitcoin a fait l'objet de nombreuses critiques. Pourtant, PlanB a récemment repris la parole sur Twitter et reste positif quant à l'évolution future des prix. La disparition de FTX n'est, selon PlanB, qu'un problème mineur. Selon le modèle, le nombre de Bitcoins actuellement bénéficiaires est d'environ 55 %. Cela va recommencer à augmenter".  

JPMorgan & Bitcoin 

JPMorgan Chase & Co est la plus grande banque des États-Unis. Son PDG, Jamie Dimon, s'est montré très critique à l'égard de Bitcoin par le passé, mais ces derniers temps, il semble que la banque d'investissement multinationale change lentement d'avis. Bien que JPMorgan reste conservatrice, elle a publié un avis indiquant que Bitcoin est actuellement sous-évalué. JPMorgan estime que la valeur réaliste d'un Bitcoin est de 38 000 dollars. Ils ont également déposé une marque pour leurs propres portefeuilles le 21 novembre 2022. Cela leur permettrait d'expédier, d'échanger, de traiter les paiements et de proposer des comptes en monnaie virtuelle à partir de maintenant. Cela pourrait avoir un effet extrêmement positif sur le prix du Bitcoin et des autres crypto-monnaies à long terme.  

Il est clair que les perspectives sont multiples pour Bitcoin. Les avis sont partagés. En général, un sentiment négatif prévaut maintenant que plusieurs acteurs majeurs dans le domaine de la crypto se sont récemment effondrés. Néanmoins, les développements autour du Bitcoin vont se poursuivre. Les nouveaux développements du réseau Lightning et les cas d'utilisation réels joueront un rôle essentiel dans l'adoption rapide du Bitcoin en dehors des marchés crypto. Dans le doute, il faut prendre de la hauteur. 

Prévisions du prix du Bitcoin en 2023, 2024 et 2025 

Les prédictions spécifiques et surtout précises avec tant d'années d'avance sont impossibles et, comme mentionné précédemment, doivent être prises avec des pincettes. Néanmoins, les agences de prévision professionnelles et les experts tentent de calculer un prix sur la base d'algorithmes et d'analyses techniques. En tenant compte de la moyenne, nous pouvons donner une estimation basée sur ce que les experts ont à dire. Ainsi, en moyenne, ils prédisent les prix suivants :

2023: €39.766 
2024: €58.393 
2025: €74.448 

La prudence doit être de mise en tout temps lorsqu’on envisage de faire du trading. Ces estimations de prix sont des moyennes mais peuvent changer en fonction des cycles haussiers ou baissiers. Un exemple illustratif de ce fait est la division en deux du Bitcoin en 2024. La division par deux du Bitcoin en 2024 aura un grand impact sur le prix, mais il y a de grandes chances qu ‘un sell-off (mouvement de ventes massives) soit inévitable une fois la division par deux terminée. Il s'agit de moyennes et beaucoup de choses peuvent se produire en peu de temps. Gardez toujours un œil sur les derniers développements pour vous assurer que vous êtes bien préparé.  \

Prévision à court terme pour BTC

Tradingview crée des prévisions à court terme basées sur des indicateurs techniques, qui indiquent si c'est le bon moment pour acheter à court terme ou non :

Intéressé par le BTC ?

Chez Anycoin Direct, vous pouvez   acheter du BTC rapidement et facilement.